Archives de la catégorie: Valeurs

Vallourec grimpe malgré des chiffres en baisse

Par Stanislas Feuillebois
Le titre du fabricant de tubes sans soudure progresse de plus de 6%.
Vallourec est bien orienté alors que les dirigeants ont confirmé les objectifs financiers pour 2016 malgré la forte baisse des ventes sur les trois premiers mois de l'année.
Les revenus du groupe demeurent toujours pénalisés par un prix du pétrole en baisse. Le fabricant de tubes sans soudure attend toutefois un deuxième trimestre meilleur que le premier. L'assemblée générale des actionnaires votera aujourd’hui la mise en œuvre du projet d'augmentation de capital de l'ordre d'1 milliard d'euros annoncé le 1er février 2016.
Vous pouvez garder l’action qui restera très spéculative.

Bourbon : bientôt un point sur la stratégie

Par Stanislas Feuillebois
Le président de l’entreprise Jacques de Chateauvieux a démenti tout retrait de la côte de son groupe. Il devrait en dire un peu plus sur la stratégie de la société le 29 mars.
L’action avait gagné 4% hier sur fond de rumeurs.
Le groupe rattrapé par la crise.
En Bourse, le groupe parapétrolier est rattrapé par la crise du secteur lié à la chute du cours du pétrole.
Nous n’anticipons aucune amélioration à court terme. Le rendement élevé du titre ne peut suffire à servir de soutien. Vendez.

Zodiac Aerospace : faut-il se replacer sur l’action

Par Laurent Grassin

Au premier semestre de son exercice 2015-2016 clos au 30 août, l’équipementier aéronautique a réalisé un chiffre d'affaires de 2,48 milliards d'euros, en baisse organique de 1,8%.

Surtout, Zodiac explique que son résultat opérationnel courant sur l'exercice en cours devrait être proche de celui enregistré sur l'exercice 2014-2015. Il ressortait alors à 314 millions d'euros. La nouvelle prévision est très inférieure aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 401 millions d'euros.

Le Revenu reste à vendre sur le titre. La visbilité reste encore trop faible pour repasser à l’achat. L’action pourrait toutefois se doter d’une dimension spéculative alors que le président du directoire de l'équipementier, Olivier Zarrouati, a indiqué qu'il restait ouvert à une offre de rachat du groupe qui serait dans l'intérêt des actionnaires.

L’action Ubisoft reste attrayante

Par Laurent Grassin

L’éditeur profite du succès de son dernier jeu «The Division», qui a vu ses ventes générer pour 330 millions de dollars de recettes au cours de ses cinq premiers jours de commercialisation.

Sachant que la première semaine d’un jeu vidéo représente, en moyenne, entre 25 et 30% des ventes sur sa durée de vie, The Division devrait s’imposer comme le jeu le plus vendu d’Ubisoft.

Nous restons à l'achat d'une action sous-valorisée au regard des nouvelles perspectives de résultats et pour son intérêt spéculatif lié à l'entrée de Vivendi au tour de table.